séminaire sur l’actualité de la pensée de Frantz Fanon

, par admin

[print_link]

La Fondation Frantz Fanon à la demande de l’Association PAPDA - Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif- et du Rectorat d’Haïti a organisé, à Port-au-Prince du 9 au 12 septembre 2010, un séminaire sur l’actualité de la pensée de Frantz Fanon.

Le séminaire, animé par Omar Benderra (Algérie-France), Sonia Dayan-Herzbrun (France), Mireille Fanon-Mendes-France (France), Moussa Tchangari (Niger) et avec le soutien de Michel Lambert (Canada), a abordé les points suivants :

1. Le parcours d’un penseur et d’un militant

2. De Ramallah à Port au Prince, la guerre sans fin

3. Frantz Fanon et Edward Saïd, regard croisé du colonisé

4. Afrique : des Indépendances à la Recolonisation

Le séminaire s’est tenu à l’hôtel Plaza et à la faculté de sociologie de l’UEH (Université d’Etat d’Haïti).

Les interventions suivies de débats animés ont permis de mesurer la pertinence des thèses et l’audience de Fanon. Les exposés sur l’action et l’influence de Fanon sur les luttes de libération en Afrique et dans les pays du sud en général, sur l’actualité des analyses d’un penseur en action, ont suscité un très vif intérêt de la part d’un public d’enseignants et d’étudiants motivés. Les parallèles entre le contexte haïtien et la situation de l’Afrique ont facilité des échanges d’une excellente tenue. L’œuvre de Fanon se révèle toujours opératoire pour analyser et décrypter une situation globale où l’émancipation des peuples se heurte à l’hégémonie du marché, à la recolonisation de fait sous des formes nouvelles.

Les textes seront mis en ligne prochainement sur le site de la Fondation et seront réunis en brochure avec d’autres contributions pour la commémoration du cinquantième anniversaire de la disparition de Frantz Fanon en décembre 2011.

Vers un Forum mondial pour la souveraineté alimentaire

A la suite du séminaire portant sur l’Actualité de Fanon, à l’initiative d’Alternative International (Canada) s’est tenue une réunion où se sont retrouvées plusieurs organisations de paysans, dont Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen, Coordination régionale des organisations du Sud-est (Cros), le MST du Brésil, la PAPDA, la Fondation Frantz Fanon... IL EN MANQUE AU MOINS DeUX.

Alternative International au regard des problèmes alimentaires frappant Haïti et du phénomène de l’exode rural qui ne cesse de s’intensifier -particulièrement depuis le séisme du 12 janvier dernier- propose que soit organisé, en Haïti, un forum international sur la souveraineté alimentaire.

Il s’agit d’une part, de relancer l’agriculture en Haïti de façon à ce que ce qui est produit par les paysans sur place soit destiné à assurer les besoins alimentaires des Haïtiens et d’autre part, de redéfinir les politiques de développement afin de rompre avec les pratiques du passé face à un Etat centralisateur et au modèle néolibéral imposé au nom de la globalisation.

Un échange fructueux. Des ponts ont été établis entre le Forum Social Thématique sur l’environnement, les migrations et la souveraineté alimentaire , qui a fixé comme axes de travail le développement agricole durable, la création et la protection de marché agricole régionale, la réalisation de la sécurité/souveraineté alimentaire et la réduction de la pauvreté en milieu rural, et les organisations haïtiennes.

Ce forum thématique devrait se dérouler en 2012 et faire partie du processus du Forum social mondial.

Le comité organisateur sera assuré par des organisations haïtiennes.