CAMPAGNE POUR LA LIBÉRATION DE MOUSSA TCHANGARI

LIBEREZ MOUSSA TCHANGARI !

Moussa Tchangari, membre d’Alternative Espaces Citoyens de Niamey et membre du Bureau de la Fondation Frantz Fanon, a été arrêté depuis lundi 18 mai.
Il est arbitrairement détenu à Niamey par la Cellule anti terroriste dépendant du Ministère de la Justice.

Selon son avocat, le dossier est vide. Pourtant, il est accusé par le Ministre des Affaires étrangères de relation avec une entreprise terroriste. Depuis lundi, il n’a pu recevoir aucune visite .

Son arrestation n’est là que pour l’empêcher de dénoncer les nombreuses violations des droits humains dont sont victimes les populations déplacées des îles du lac Tchad. Et pour maintenir dans la population nigérienne un sentiment d’insécurité qui permet de mettre en oeuvre une stratégie de domination et de peur.

Mobilisons nous pour obtenir sa libération immédiate
Construisons ensemble une campagne de lettres et d’appels téléphoniques


Écrivez par fax. Téléphonez

Président de la République du Niger, M. Issoufou Mahamadou : +227 20 72 24 72, Fax : + 227 20 73 34 30

Premier Ministre, Brigi Rafini, , Cabinet du Premier Ministre BP 893 Niamey, Niger : + 227 20 72 26 99, Fax : + 227 20 73 58 59

Ministre de la Justice. Marou Amadou : +227 08 00 11 11Fax : +227 20 72 37 77

Ministre de l’Intérieur, M. Massaoudou Hassoumi, , Tél. :+227 20 32 32 62, Fax : + 227 20 72 21 7

Mission permanente du Niger auprès de l’Union européenne, Fax : + 32 2 648 27 84

Mission permanente du Niger auprès des Nations unies à Genève, 23 Avenue de France, 1202 Genève, Suisse. Tél : +41 22 979 24 50 – Fax : +41 22 979 24 51