Communiqué de presse de la Fondation Frantz Fanon

La Fondation Frantz Fanon condamne sans appel l’intrusion des chars et les bombardements qui frappent la Bande de Gaza ainsi que les nombreuses arrestations opérées en Cisjordanie.

Le prétexte utilisé par l’Etat colonialiste israélien, qui veut garantir la sécurité de sa population, ne trompe personne. Cet Etat d’apartheid ne peut se servir de la lutte contre le terrorisme contre un peuple qui ne fait qu’appliquer le droit de se défendre contre l’occupant et le droit de résister face à l’agresseur.

La Fondation Frantz Fanon dénonce la complicité abjecte de la plupart des gouvernements occidentaux. Ils violent ainsi toutes leurs obligations qui les engagent à assurer le respect des normes impératives du droit international et du droit humanitaire et permettent que des crimes de guerre soient commis en toute impunité.

La Fondation Frantz Fanon est totalement solidaire du peuple palestinien qui lutte pour son droit à l’autodétermination et de tous les militants qui se lèvent pour la paix, la justice et la liberté.

Paris, le 14 juillet 2014