Le prix de la Fondation Frantz Fanon

, par admin

JPEG - 66.2 ko

Depuis 2011, la Fondation Frantz Fanon décerne le Prix Frantz Fanon à des personnes qui mènent ou ont mené une action exemplaire en vue de dénoncer l’indignité, le racisme, la discrimination et la xénophobie, la domination et l’aliénation mais incarnent également la valeur de l’éthique de l’engagement.

Le Prix Frantz Fanon est remis lors du salon organisé, durant le mois de février en Ile-de-France, dans le cadre de la “semaine anticoloniale” initiée par l’association “Sortir du colonialisme”.

Prix 2011

Il a été remis à Stéphane Hessel -résistant, ancien ambassadeur ayant participé à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme publiée en 1948- pour l’ensemble de son œuvre, de sa vie et de son courage.

 

Prix 2012

Il a été remis à Mumia Abu Jamal, combattant emblématique de l’émancipation et de la justice. La Fondation a honoré en Mumia l’esprit de résistance, de refus de l’arbitraire et de l’injustice au cœur de l’œuvre de Fanon. Mumia Abou Jamal, incarcéré depuis trente ans dans les prisons américaines, est l’incarnation de la lutte du peuple noir des Etats-Unis contre la ségrégation et l’exclusion.