Fondation Frantz Fanon

A propos de la sortie du film « Chocolat »

Mireille Fanon Mendes France Fondation Frantz Fanon Experte ONU
« Oui à la vie. Oui à l’amour. Oui à la générosité. Mais l’homme est aussi un « non ». Non au mépris de l’homme. Non à l’indignité de l’homme. A l’exploitation de l’homme. Au meurtre de ce qu’il y a de plus humain de l’homme : la liberté ». Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs
Ce n’est pas sans raison que je commence par cette citation. Au moment où le gouvernement décide de déchoir de leur nationalité des citoyens français qui auraient des (...)

Derniers articles

  • Un an après les attentats…

    En quelques mois, la France et plus généralement l’Europe, est tombée dans une xénophobie assumée et même revendiquée.
    Il est consternant de voir que les victimes, toutes les victimes, celles qui ont perdu leur vie, celles, blessées et toutes celles et ceux qui, au-delà des blessures physiques, (...)

  • A bloody week in Palestine

    En ce début d’année, on ne peut que constater que la Palestine reste, encore et encore, en dehors des préoccupations des media.

    Durant la première semaine de 2016, 14 Palestiniens ont été tués, des dizaines d’autres ont été blessés par l’armée israélienne. Aucun media n’a relayé ce sinistre comptage.

    Les Palestiniens continuent à être illégalement occupés, chassés de leur maison et de leurs terres, maintenus, dans la Bande de Gaza, sous un blocage illégal et inhumain, arrêtés, maintenus, pour la plupart d’entre eux, en prison sous détention administrative et tués quotidiennement sans que les criminels que ne soient le moins du monde inquiétés.

    Ahmad Jaradat, membre de la Fondation Frantz Fanon, apporte des précisions sur cette semaine sanglante.